Le cimetière du Père Lachaise

Quand on parle de lieux a visiter à Paris, bien sur on nous dit : Montmartre, tour Eiffel, Notre Dame, les champs Élysées …etc, et dans les 10 premières réponses on trouve toujours : Le père Lachaise. INCROYABLE non ? que dans la ville lumière, une des 10 tops visites soit un cimetière.

Cet article fait partie d’une série, vous pouvez retrouver celui sur « des tombes incroyables » ou celui sur « les fantômes du Père Lachaise » en cliquant sur les liens.

Qui es tu Père Lachaise ?

Commençons par présenter ce père Lachaise. Au XVII il y avait à l’emplacement du cimetière un domaine Jésuite : Mont-Louis, un prête Jésuite, confesseur par ailleurs de Louis XIV y résidait : François d’Aix de la Chaize, née en 1624 au château d’AIX dans la Loire. Son nom va être ré- orthographié pour devenir Lachaise, et il allait le donner au cimetière

De quand date le cimetière ?

Le cimetière lui-même va ouvrir en 1804, Le terrain avait été racheté par la Mairie de Paris et devait servir pour les habitants de la rive droite. Mais c’est l’échec total, les parisiens n’apprécient pas ce lieu : trop pentu et en plus hors des murs de la capitale…. la banlieue! Résultat à la fin de l’année on ne compte que 13 tombes. 8 ans plus tard on n’a guère progressé : 833 tombes. Alors en 1817, coup de génie de la Mairie : y mettre des VIP. On y transfère illico presto Molière et La Fontaine ainsi que les amants maudits Héloïse et Abélard. C’est un succès en 1830 on compte 33000 tombes.

Quelques chiffres sur ce cimetière hors du commun :

·  Il accueille chaque année plus de 3,5 millions de visiteurs, ce qui en fait le cimetière le plus visité au monde

·  D’une surface de 43 hectares, il constitue à ce jour le plus grand espace vert intra-muros de la capitale.

·  Parmi les 70.000 concessions qu’il abrite se trouvent non seulement les sépultures de VIP mais aussi celles de milliers d’anonymes, chaque année plus de 3000 opérations funéraires y sont réalisées.

Le cimetière et les guerres

Le cimetière est aussi intimement lié aux 3 derniers conflits qui ont ravagé la France : guerre Franco-Prussienne de 1870, première et seconde guerre mondiale.

Guerre Franco – Prussienne et la commune de Paris : en mai 1871, le Père-Lachaise fut le théâtre d’une véritable guerre civile, en raison de sa localisation stratégique sur la colline. Les Fédérés installèrent leur artillerie en plein cœur du cimetière, mais furent rapidement encerclés par les Versaillais de Thiers d’un côté et les prussiens de l’autre. Les 147 survivants furent fusillés le 28 mai 1871 devant le mur qui prit ensuite le nom de mur des Fédérés, au sud du cimetière.

1er guerre mondiale : le 11 novembre 2018, à l’occasion des commémorations du centenaire de l’Armistice, la Ville de Paris a inauguré son Monument aux 94 415 morts et 8 000 disparus parisiens, de la Grande Guerre de 1914-1918. Il est installé à l’horizontale sur le mur d’enceinte du cimetière du Père Lachaise, le long du boulevard de Ménilmontant.

2nd guerre mondiale : dans la partie sud du cimetière vous trouvez beaucoup de monuments aux victimes des camps, aux combattants internationaux et aux FFI et FFL.

Nous vous proposons des visites guidées au cimetière du Père Lachaise, à pieds en petit groupe ou en privé, ainsi que des visites virtuelles. Découvrez toutes nos visites en cliquant sur ce lien.


2 thoughts on “Le cimetière du Père Lachaise

  1. […] si vous voulez retrouver les autres articles sur le Père Lachaise cliquez sur ces liens : « l&rsq... https://leparisdepatrick.com/2020/10/23/les-fantomes-du-pere-lachaise
  2. […] sur le Père Lachaise : le Père Lachaise des tombes incroyables (vous pouvez aussi lire celui sur l... https://leparisdepatrick.com/2020/10/23/le-pere-lachaise-des-tombes-incroyables

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *